Quand parle-t-on d’éponyme ?


Il n’est pas rare de constater de nos jours que des mots et expressions français sont couramment utilisés de façon erronée. Cela est dû la méconnaissance du vrai sens du mot. Bien évidemment, il y a de ces mots qui se laissent à des tournures ou à des utilisations fantaisistes. Mais pour d’autres, il suffit de changer la place du mot dans la phrase pour que celle-ci n’ait plus aucun  sens. C’est le cas du mot « éponyme » ! Nous vous amenons à saisir ses contours dans cet article.

Que peut-on comprendre par éponyme ?

Le mot « éponyme » est d’origine grecque. Il est utilisé en français comme en anglais. Il signifie « qui donne son nom à ». Il s’applique  par rapport à un lieu, une chose et plus rarement à un homme. On se sert du mot dans plusieurs domaines tels que la musique, la littérature, le cinéma, le théâtre, l’économie ou la biologie. Le mot « éponyme » en anglais véhicule également la même signification qu’en français.

Les usages du mot

Les cas les plus fréquents d’utilisation du mot éponyme sont décrits ci-dessous :

– Cas 1: une personne donne son nom à une œuvre

À  ce propos, on dit par exemple que Renault est le personnage éponyme de l’entreprise de fabrique automobile Renault. Ceci traduit que Renault est celui qui a donné son nom à l’entreprise automobile.

– Cas 2 : une œuvre dont le titre est le nom d’un des personnages

Ici, on peut prendre l’exemple d’Harry Potter qui est le héros éponyme du roman Harry Potter. Le livre porte le nom de son héros.

– Cas 3 : un personnage qui donne son nom à un lieu ou un peuple.

Athéna, déesse de la guerre et de la sagesse, a donné son nom à la ville d’Athènes. Il y a aussi des saints éponymes comme Saint-Paul, Saint-Louis, Saint-Pierre ou Saint-Philippe. Des villes de l’île de la Réunion portent les mêmes noms que ces saints.

– Cas 4 : un roman qui donne son nom à un film

Dans ce cas, on peut considérer que L’extraordinaire voyage du Fakir est un roman éponyme du film du même nom. Ce film est réalisé par Ken Scott en 2018.

Mauvaise utilisation du mot

Lorsque le mot éponyme est mal placé dans une phrase, il provoque une compréhension toute autre. Prenons par exemple le cas 1 reformulé comme suit « Renault est le personnage de l’entreprise éponyme de fabrique automobile Renault ». Ici le mot  éponyme est placé pour signifier que Renault est le personnage de l’entreprise qui a donné son nom à la fabrique automobile. Ceci n’est pas évidemment pas le cas, puisqu’une entreprise n’a de nom que si on lui en a donné. Il est donc très important de se rappeler la définition du mot éponyme, en tout cas d’utilisation. Ainsi, on arrive à réellement porter la vraie information.